Les Jeunes Vert·e·s sont à l’honneur sur la Liste 7 des VERT·E·S de la Ville de Fribourg. La liste la plus jeune de la ville est également la plus dynamique et s’engage pour une ville et une société durable, conviviale, solidaire et égalitaire!

13 candidat·e·s de notre Liste sont également engagé·e·s chez les Jeunes Vert·e·s Fribourg, ils et elles représentent ainsi la plus grosse délégation de Jeunes Vert·e·s du canton.

La participation de Margot Chauderna à la série politique de La Liberté sur les jeunes et les élections communales

L’interview de Giulia Tognola dans Spectrum (par Maxime Corpataux et Aline Fagnoli

Candidate Conseil Général Giulia Tognola

Giulia Tognola

Giulia est interviewée par Spectrum, le magazine estudiantin de l’Université de Fribourg, en tant que représentante des Jeunes Vert·e·s et candidat·e aux élections communales de la Ville de Fribourg

Pourquoi s’être lancée en politique ?

Mon intérêt pour la politique a commencé vers mes 12 ans. Cela a toujours été un sujet dont on parlait à la maison mais surtout qui titillait ma curiosité. En grandissant, je m’y suis toujours plus intéressée et j’ai petit à petit compris avec quelles idées j’étais en accord. L’année 2019 m’a donné plusieurs occasions de participer à des manifestations et grèves qui m’ont enthousiasmée (grève des femmes, grève du climat, …). À partir de là, j’ai été totalement convaincue que je voulais mettre la main à la pâte pour faire évoluer le monde dans lequel nous vivons et nous vivrons.

Comment décririez-vous votre parti politique et pourquoi l’avez-vous choisi ?

Comme on peut clairement le comprendre grâce à notre nom, la lutte principale dans laquelle nous nous engageons est celle de l’écologie. Nous nous battons pour un monde plus « vert ».

J’ajouterais à cela aussi qu’une de nos priorités est de mettre en œuvre une politique ambitieuse pour une vraie égalité des chances, pour « ne laisser personne de côté ».

Quelles sont les valeurs ou les thématiques phares qui vous tiennent personnellement à cœur ?

En tant qu’une des dernières recrues des Jeunes Vert·e·s, je me sens concernée par la plupart des sujets que nous abordons entre nous. Ce dont je suis certaine c’est que je veux pouvoir investir toute mon énergie dans des actions concrètes et non pas que dans de beaux discours.

Aujourd’hui, je constate qu’une thématique qui me tient déjà particulièrement à cœur est celle de l’égalité, en particulier l’égalité hommes-femmes.

J’aimerais pouvoir faire évoluer les choses à mon échelle car j’ai la conviction que l’investissement de toutes et tous est fondamental pour qu’un changement s’opère.

Quel est l’avantage de votre parti ? Comment le décririez-vous ?

Notre parti est un jeune parti qui est en train de s’imposer dans la cour des grands. Il laisse donc beaucoup de place à notre créativité et nos ambitions. C’est un jeune parti mais aussi un parti de jeunes. En plus de cela, l’égalité dont je parlais ci-dessus est très bien représentée chez Les Vert·e·s, particulièrement au niveau national.

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à se lancer en politique ?

S’iel en a envie, il ne faut pas se priver. Notre société a besoin de personnes motivées et convaincues de leurs idées. Même si nous vivions en Suisse, pays souvent cité comme exemple de la démocratie directe, celle-ci n’est pas acquise. La cité ne peut pas survivre et prospérer sans l’engagement de ses habitant·e·s, il est fondamental que chacun·e participe.

Un mot de la fin ?

Girl power.